En création

Pendant un an, Estelle Savasta s’est entourée de 24 collaborateurs artistiques de 15 ans dans le cadre d’un compagnonnage avec la Garance, scène nationale de Cavaillon afin de collecter la matière de sa nouvelle création. De ces échanges, est née en janvier 2017 une forme légère avec 2 comédiens, destinée à être jouée partout, Lettres jamais écrites. Une autre forme de plateau se prépare pour janvier 2019 autour du thème de la désobéissance.

DÉSOBÉIR
texte et mise en scène Estelle Savasta

A quoi obéissons-nous ? A quoi voudrions-nous résister si nous prenions le temps de nous poser la question ? Où se situe notre limite intime entre soumission et sagesse ? S’obéir à soi-même ce serait quoi ?

Lors des sessions de travail avec les 24 collaborateurs artistiques du lycée Ismaël Dauphin de Cavaillon, ces questions sont débattues avec ferveur des heures entières. On s’enflamme, on s’insurge, on s’écoute.

Antigone, Bartleby et l’objecteur de Vinaver sont convoqués à notre table. Nous exigeons qu’ils prennent part au débat.

Tout ce qui est dit est enregistré puis mis en jeu. On improvise. On cherche. Un personnage est là. Il s’appelle Ismaël. Une histoire apparaît, trop fragile encore pour être dite. Nous avons le temps. Car la résidence au lycée Ismaël Dauphin de Cavaillon n’a pas pour but de faire naître une histoire mais de soulever toute la matière qui sera sculptée en histoire pendant la saison 2016/17, puis mise en scène en janvier 2019.

Désobéir est une histoire en construction pour dire ce qui nous étreint. Une histoire pour essayer de comprendre quoi faire de nos refus, de nos désirs, de notre désarroi et de notre ébranlement.

création en janvier 2019 à la Garance, scène nationale de Cavaillon,
puis présenté au Grand Bleu à Lille lors du festival Youth is great.

Spectacle disponible en tournée en 2019/20.

Publicités